L'application de réseau social "Signal" est bloquée par le gouvernement chinois

Le gouvernement de Pékin a bloqué les services du réseau médiatique Signal. De nombreuses personnes utilisent donc des réseaux de fournisseurs virtuels pour contourner la sécurité chinoise.

La Chine empêche les services de signaux de fonctionner sur le continent

La nouvelle application de messagerie Signal a vu certains de ses services interdits dans les zones continentales de la Chine. Il s'agit de la dernière application de réseau à cesser de fonctionner dans le pays asiatique, les Chinois renforçant leur contrôle sur la diffusion fluide des informations. Retrouvez plus d’information sur https://econnect.fr/.

Mardi, de nombreux membres du réseau avaient décidé d'utiliser des réseaux privés virtuels puissants pour pouvoir utiliser le service. Ce n'est pas facile, car les autorités chinoises ont mis en place un algorithme de pare-feu énorme qui bloque les sites web qu'elles ne veulent pas que la population voie. Cette dernière mesure prise par la Chine pour empêcher la diffusion d'informations libres est la dernière action du gouvernement pour contrôler les opinions des citoyens et mettre fin aux discussions privées.

De nombreux Chinois, qui se sont adressés aux médias mardi, ont déclaré qu'ils ne pouvaient pas accéder au service de signalisation sans utiliser une connexion VPN, car les messages n'arrivaient pas à destination. En Chine également, les réseaux sociaux comme Facebook, Google et Twitter ont été interdits à un moment ou à un autre. Le mois dernier, une plateforme connue sous le nom de Clubhouse a été fermée dans le pays, après que de nombreux Chinois ont commencé à participer à des discussions en direct sur des sujets sensibles concernant les gouvernements.

La Chine respecte la liberté d'information, mais les fausses nouvelles seront combattues - un fonctionnaire chinoi

Un porte-parole du ministère des affaires étrangères, M. Zhao Lijian, a déclaré ne pas être au courant de l'interdiction du signal.

'' Je ne sais pas si un réseau social a été interdit, mais ce que je peux dire, c'est que le gouvernement chinois autorise la liberté d'expression, cependant, nous essayons de gérer les fausses informations partagées en ligne. '

Le gouvernement chinois a adopté une position ferme sur les médias sociaux et beaucoup ont soulevé des questions sur les traitements inhumains infligés aux musulmans ouïgours.

/ by

Post Author: